Résidence Design 2014

"A change for design"

Résidence de designers en collaboration avec Art Point M et Lille Design organisée à l'esa-npdc.
l’esä reçoit, pour la quatrième année, la Résidence Design organisée en partenariat avec Lille Design et Art point M. Cette édition se déroule du 6 au 10 octobre et accueille 6 équipes de designers qui élaborent les prototypes des projets présentés au concours Design for Change.

Repenser les lieux collaboratifs sous la forme de labo d’échange et d’espaces d’émulation des idées, inventer une machine de prototypage à base de récupération des plastiques, provoquer la rencontre par le mobilier urbain, rendre à la fabrication de la bière ses valeurs de partage, réimplanter le textile par une approche écologique, les projets déployés cette année questionnent le design dans ses valeurs sociétales et humaines.


Taylor KUHN, étudiante de Parsons ( the new school for design ) de New Yorkais, a développé un projet sur les lieux participatifs avec “Labo d’échanges”. Elles conçoit durant la résidence les maquettes de ses espaces de rencontres et de collaborations, assistés par Estelle LE.


Reid HENKEL et Leah CABRERA, également étudiants de Parsons ont choisi, avec "By for", de porter leur réflexion sur la modularité des espaces de vie et conçoivent avec Sophia DAVELUY MOUSSAOUI des kits de mobilier composable.


Clémence COURTABAN et Aurélien MARTY de l’ENSCI explorent la création de lien social à travers la technique de brassage dans leur projet “The place to beer” et réalisent des protoypes de verre à bière assistés de Sullivan DUFRENNE.


De son côté Ambroise JUGAN également étudiant à l’ENSCI, lauréat du concours Design for change, réalise des expérimentations à base de fil de soie qu’il tire directement des cocons des vers, assisté par Noémie BONNEL. Son projet “Sois du Nord” questionne à travers ses dispositifs la place du textile dans une région dont ce fut l’une des grandes industries.


Erwan LEGUAY (ESAAT), assisté de Léo SUDRE a choisi de questionner avec son projet “La courée” ces lieux de vie commune. Il réalise pendant cette semaine des prototypes de mobilier urbain destinés à encourager les habitants à s’arrêter un instant et provoquer ainsi les rencontres et echanges.


“La Bermière” projet de Baptiste CORBET, Jean-Edouard CISTACQ et Jean MONTFORT de l’ESAD se propose de repenser la valorisation des plastiques recyclables. Ils réalisent avec Robin MONCLAIRE, un prototype de machine qui après avoir fondu les plastiques, les moule pour répondre à différents besoins.

Galerie

voir l'album web