Résidence Design 2012

"La pause urbaine"

Résidence de designers en collaboration avec Art Point M et Lille Design organisée à l'esa-npdc.

Inventer un mobilier urbain ou un scénario d’espace public, dans une fusion entre design, urbanisme et scénographie urbaine. Le thème est la Pause urbaine, ou comment mettre la ville entre parenthèses l’espace d’un instant de détente, d’isolation dans l’intensité. Élargissant la réflexion au delà de l’objet « banc public » (résidence design 2011), il est question en 2012 d’imaginer de nouvelles formes afin de suggérer de nouveaux usages de l’espace public : un espace public mieux partagé, où l’on se retrouve, et qui prend en compte l’évolution des modes de vie dans une ville en perpétuel mouvement.
La résidence a aussi pour objectif de relire les codes du design urbain par l’éco-design : les prototypes seront réalisés à partir de matériaux respectueux de l’environnement dans leur conception, dans leur process de fabrication, dans leur utilisation et enfin dans la gestion de leur fin de vie ou de leur recyclage. Cette démarche constitue sans conteste un enjeu majeur pour la modernisation durable de l’espace public.

Intervenants:

Julien Kieffer / julienkiefferdesign.blogspot.com
Depuis 2006, Julien multiplie les collaborations avec des agences de design, des éditeurs et des industriels. Julien utilise essentiellement des matériaux simples auxquels il ne fait subir qu'un minimum de transformation.

Atelier Michel Dupont / micheldupont.net/ / Antoine Sion, Florian DEBAL
Un duo franco-belge qui réallise des meubles à partir de matériaux bruts récupérés en s'inspirant des codes esthétiques et des techniques artisanales du monde.

Étienne Barlot
Designer indépendant, Étienne éprouve une immense satisfaction à questionner quotidiennement notre environnement et notre société. Il aime y détecter des phénomènes nouveaux, où de nouvelles problématiques émergent afin d’apporter des réponses les plus efficientes possibles avec un fort impact expérientiel pour l’usager. Son soucis premier est de réaliser des projets équilibrés où l’époque, l’environnement, les comportements et la matière sont en phase.

YA+K, collectif architectes / yaplusk.org/ / Yassine Elkerfih, Etienne Delprat, Pascal Osten, Anouk Goele.
Young Architects + Konnexion est un collectif à géométrie variable réunissant de jeunes architectes, designers, artistes et urbanistes autour de projets, qui questionnent et investissent parallèlement les champs de l’architecture, de l’urbanisme, du design, de l’art et de la culture, au regard de leurs dimensions sociales, politiques et culturelles.

Isabelle Daëron / www.isabelledaeron.com/
Diplômée de l’Esad de Reims et de l’Ensci-les Ateliers, Isabelle Daëron développe depuis 2009 un projet de recherche sur l’usage des flux naturels dans l’espace urbain. Le premier objet de la série, Topique-eau, est une fontaine publique filtrant l’eau de pluie. Ce projet a reçu en 2010 deux prix, une Étoile de l’Observeur du Design et le Prix de la Ville de Paris et a été finaliste du prix COAL (prix Art et Environnement) en 2011. Neuf autres propositions de Topiques ont été développées et présentées lors d’une exposition au CCA (Center for Contemporary Art) de Kitakyushu (Japon) en janvier dernier.

Galerie

voir l'album web
Revue de médiaGrand Lille TVLa Voix du Nord  / Nord éclair / Habitat-durable

"Libre arbitre" - Julien Kieffer

"Robert et Sofia" - Atelier Michel Dupont

"Nous avons puisé dans les toiles de Robert et Sonia Delaunay, couple mythique de la peinture du début du XXe siècle. Leur travail du contraste des formes sphériques et des couleurs nous a beaucoup inspiré pour ce projet. Nous travaillons avec des sections de châtaignier brutes, écorcées, poncées et arrondies afin de maximiser la sécurité. Les peintures utilisées sont écologiques et durables. Toutes les sections sont reliées par une structure acier soudée intégrée qui vient se loger sous le banc. L'ergonomie est pensée pour différents gabarits, chaque section peut accueillir un enfant ou un adulte."

"Toile d'évasion" - Étienne Barlot

Le projet "est une assise - debout inclinée qui propose aux usagers de la ville un moment de relaxation. Elle permettra au corps d’être totalement relâché. Ce principe simple permet au citadin d’orienter son regard au dessus des flux de circulations (trafic, piétons). Son regard tourné vers le ciel ou vers une agréable architecture, il pourra s’apaiser et fermer les yeux. On utilise la symbolique d’une toile de peinture reposant sur son chevalet pour attirer l’attention, surprendre, comprendre et se détendre. Ce module a été conçu pour être lisible dès le premier regard; en le voyant, on lit la présence d’une assise, d’un plan pour s’adosser et de deux marches d’accès. Faisant référence à de nombreux mobiliers présents dans l’inconscient collectif, il s’assure de son acceptation auprès de tous. Cette typologie d’assise étant nouvelle, elle révélera de nouveaux comportements aussi bien par son usage qu’au travers de son influence sur le rythme quotidien des citadins."

"Purpose" - YA+K / YA+K Album web

"La benne constitue une forme d’objet signal de par son échelle, et par le décalage esthétique que sa présence implique. Sa matérialité, sa valeur de signal, sa forme affirme une présence insolite, interpellant ainsi la curiosité du public. Sa présence sculpturale décalée, associée à son détournement, permet à l’objet d’affirmer son potentiel à
jouer des rythmes urbains alentour, et sa capacité à faire accroche dans
l’espace citadin. Trace échouée d’une ville en permanente transformation, la benne se recycle et renvoie à ces mouvements. Ses usages perturbent et questionnent ces rythmes urbains du quotidien, sa forme et son esthétique ceux de la ville et de sa transformation.
L’objet ne propose aucune fonction précise mais appelle à la pause, à la parenthèse.
On entre dans l’objet dont la coque et la force matérielle esthétique résiste aux rythmes alentours. La surface intérieure continue, offre alors un plan abstrait ouvert à de
multiples usages."

"Topique-ciel" - Isabelle Daron

Le projet "s’inscrit dans la continuité du projet Topiques, initié en 2009, qui vise à explorer l’usage des flux naturels tels que le vent, la pluie, la lumière, etc., dans l’espace urbain. Ce projet conçu pour la résidence Lille design est un micro-réseau local proposant un usage de l’eau de pluie dédié à la pause en ville. Il est constitué d’un collecteur d’eau de pluie, d’un tuyau et d’un élément réflecteur. Ce dernier grâce à l’eau de pluie reflète le ciel, son aspect de surface par certains endroits hydrophobes dessinent des découpes de ciel à contempler."